25/04/2024

Comment utiliser un objectif macro ?

Tipps & Tricks
Connaître les bases de la photo macro

Connaître les bases de la photo macro

Presque aucun autre domaine de la photographie ne peut fasciner et frustrer autant que la macrophotographie. La macrophotographie nécessite avant tout de la patience, beaucoup de pratique et des compétences techniques supérieures à la moyenne. La raison : plus on se rapproche d'un sujet, plus il est difficile faire une mise au point parfaite.

Qu’est-ce que la "photo macro" ?

La macrophotographie consiste à reproduire des petits détails. Elle ne se définit pas par le sujet, comme la photographie de paysage par exemple, mais par l'échelle restituée sur le capteur. Les « macrophotographes » peuvent photographier n’importe quel objet à condition qu’il soit suffisamment petit pour être reproduit fidèlement. Puisque « petit » est un terme relatif, il faut un point de référence : Zeiss l'a fait au milieu du 20e siècle et a lié la taille du sujet à la taille du capteur. La définition qui en résulte et généralement acceptée est la suivante : si un sujet est photographié sur le capteur dans sa taille d'origine ou jusqu'à 20 fois plus grand, on parle de macro. Ce qui compte, c'est l'échelle de l'image et non, comme on le prétend parfois à tort, le type de sujet choisi.

Calculer l'échelle de reproduction

Les prises de vue macro ont une échelle d'image allant de 1:1 à 20:1. Mais comment calculer l’échelle de l’image ? Cela s'explique mieux par l'exemple suivant : une coccinelle mesure environ 5 mm de haut, mais sa hauteur est d'environ 20 mm sur le capteur. Si vous comparez la taille du motif sur le capteur à la taille réelle de l'insecte, vous obtenez une échelle de 20:5 (lire : 20 pour 5). Le résultat peut être encore réduit pour donner un rapport de 4:1, ce qui signifie que l'insecte apparaît quatre fois pmus grand sur la photo. Si le rapport était de 1:1, cela signifierait que la coccinelle a la même taille sur le capteur que dans la vie réelle.

Qu'est-ce qu'un objectif macro ?

Qu'est-ce qu'un objectif macro ?

 Pour commencer la macrophotographie, tout ce dont vous avez besoin est un appareil photo équipé d'un objectif macro (objectif macro), qui offre idéalement un rapport de grossissement de 1:1. Un tel objectif macro permet de projeter les moindres détails grandeur nature sur le capteur. La focale la plus populaire pour les photographes macro se situe entre 90 et 120 mm. Cela permet de conserver une distance de travail confortable avec le sujet, ce qui est particulièrement avantageux pour les petits sujets farouches comme les insectes, dont on doit de toute façon respecter le bien être et l’espace naturel.


Voir la charte de la photo animalière

Ouverture, ISO et vitesse d'obturation

Ouverture, ISO et vitesse d'obturation

Le triangle d'exposition

Quiconque s’est déjà essayé à la macrophotographie remarquera rapidement que la zone de netteté des images est petite. Cela est dû, entre autres, au grossissement qui réduit la profondeur de champ. Cependant, c’est une contrainte nécessaire afin d’obtenir, par exemple, des coléoptères en taille réelle sur le capteur. Donc si vous souhaitez obtenir une plus grande profondeur de champ, vous devriez renoncer au grossissement 1 :1 ou essayer de jouer sur le triangle d'exposition : ouverture, ISO et vitesse d'obturation. En macrophotographie, comme pour d’autres discipline photographique, vous contrôlez aussi la profondeur de champs à l'aide de l'ouverture : plus vous fermez, plus vous créez une grande zone de netteté. Cependant, cela est plus facile à dire qu'à faire, car il y a souvent un manque de lumière, par exemple en forêt pour photographier des petits sujets. Dans de tels cas, un trépied peut être utilisé. Grâce à celui-ci, l'appareil photo, plus stable, peut alors tenir des temps de pose plus long sans trembler. Les choses deviennent plus difficiles avec des sujets en mouvement, comme les abeilles. Vous avez souvent de meilleures chances, si vous photographiez à main levée avec une vitesse d'obturation rapide et si vous augmentez cette fois, la sensibilité ISO. Selon l'appareil photo, il peut y avoir du bruit dans l'image, mais celui-ci est plus facile à éliminer en post-production que le flou de bougé de l'appareil photo.

Comment prendre des photos macro nettes ?

Comment prendre des photos macro nettes ?

 1. Utilisez un stabilisateur d'image

Lorsque vous photographiez à main levée, activez toujours le stabilisateur d'image de l'objectif et/ou l'IBIS sur votre appareil photo. Il réduit le flou bougé de l'appareil photo et garantit des images nettes même dans de mauvaises conditions d'éclairage.

 2. Sélectionnez une vitesse d'obturation rapide

Sans trépied, la vitesse d'obturation doit être au moins l'inverse de la distance focale. À 60 mm, cela équivaut à 1/60 s, à 90 mm, cela équivaut à 1/100 s - ou encore, plus petit. Si vous utilisez l'objectif macro sur un appareil photo doté d'un capteur APS-C, vous bénéficiez d’une multiplication de focale x1,5. L'objectif 60 mm devient donc un équivalent 90 mm plein format. Tenez-en compte lors du choix de la vitesse d'obturation, qui doit correspondre à l’équivalence plein format.

 3. Prenez des photos avec un trépied

Pour des sujets statiques, l'utilisation d'un trépied est fortement recommandée car cela augmente la précision lors de la mise au point et permet d’opter pour des vitesses d'obturation plus longues sans flou de bougé. Les trépieds avec une position centrale inclinable vers le sol sont idéaux. Attention : lorsque vous travaillez avec un trépied, désactivez le stabilisateur d'image de votre objectif macro !

 4. Utilisez un déclencheur à distance

Le simple fait d'appuyer sur le déclencheur peut faire vibrer légèrement l'appareil photo, ce qui peut entrainer un flou de bougé. Vous pouvez éviter ce problème avec un déclencheur à distance physique ou un déclenchement via un logiciel ou une application mobile connectée à vôtre boitier. Ce gain de netteté peut ne pas être visible à l’œil nu, mais lorsque vous zoomerez sur les images, vous le verrez et encore plus lors d’une impression de grande taille. Vous pouvez également utiliser un minuteur pour les sujets statiques. Réglez-le sur 10 secondes, par exemple, les vibrations provoquées par le déclenchement seront absentes.

Grâce à ces astuces, vous pourrez augmenter vos chances de succès de vos photos macro. Essayez vous-même les différentes techniques conseillées puis comparez les résultats à l'écran.

Share this article:

Dans ce document, les produits Tamron sont mentionnés.

50-400mm F/4.5-6.3 Di III VC VXD

Modèle A067S

Di III
nouveau
Téléphoto
Personnes, Voyages, Sport, Paysage
35mm F/2.8 Di III OSD M1:2

Modèle F053SF

Di III
Large
Voyages, Personnes, Art, Paysage
24mm F/2.8 Di III OSD M1:2

Modèle F051SF

Di III
Large
Paysage, Voyages
70-180mm F/2.8 Di III VC VXD G2

Modèle A065S

Di III
nouveau
Téléphoto, Standard
Art, Personnes, Voyages, Paysage
20mm F/2.8 Di III OSD M1:2

Modèle F050SF

Di III
Large
Art, Voyages, Paysage
18-300mm F/3.5-6.3 Di III-A VC VXD

Modèle B061

Di III-A
Large, Standard, Téléphoto
Voyages