Birds of prey

Share this post

Tamron 150-500 mm F/5-6.7 Di III VC VXD

Birds of prey

Le photographe Ken Hubbard revient sur son expérience avec le nouveau 150-500 mm pour Sony FE et sa rencontre avec les rapaces de la réserve Goshen's Falconry Excursions aux USA.

J'ai récemment entrepris un roadtrip aux Goshen's Falconry Excursions dans le nord de l'État de New York. C'est un endroit incroyable avec toutes sortes d'oiseaux de proie - hiboux, aigles, faucons et vautours, entre autres. Le propriétaire a mis en place l'un des plus grands programmes d'élevage de rapaces du pays. Pour cette aventure ornithologique, j’étais équipé du tout nouveau TAMRON 150-500 mm F/5-6.7 Di III VC VXD (Modèle A057), c’est le premier ultra-telezoom de TAMRON pour hybride Sony E plein format équipé du stabilisateur d’images VC (Vibration Compensation). Il peut également être monté sur boitiers APS-C.


Le 150-500 mm F5-6.7 m'a permis de photographier ces magnifiques oiseaux au repos et en vol, tout en gardant le contrôle. Cette plage focale est totalement dédiée à la photographie animalière et convient parfaitement à l'observation des oiseaux, en particulier à 500 mm. L'objectif a également une distance minimale de mise au point de 0,6 m à la focale 150 mm, ce qui vous permet d'obtenir de superbes photos macro au téléobjectif lorsque votre sujet est à des distances rapprochées. À 500 mm, la mise au point minimale est de seulement 1,8 m – cela m'a permis d'être très proche de mes sujets, en particulier pour certaines des prises de vue statiques des hiboux. Je pouvais me déplacer et prendre de belles photos serrées sans recadrage.

En shootant à F/6.3 ou F/6.7, j'ai pu obtenir ce joli bokeh doux présent sur plusieurs de ces images. D’autre part, la netteté du 150-500 mm F5-6.7 est tout simplement phénoménale. Dans plusieurs des images en gros plan présentées ici, vous pouvez voir chaque détail des plumes de hiboux et la netteté des yeux. Pour l'un des oiseaux en vol, vous pouvez réellement voir les minuscules flocons de neige dans l'air qu'il a fait tomber de ses serres alors qu'il volait vers son maître.

 

Le système de mise au point VXD (Voice-coil eXtreme-torque Drive) à moteur linéaire du 150-500 mm F5-6.7 est extrêmement rapide et de haute précision, ce qui se traduit par des performances remarquablement réactives lors de la photographie d'oiseaux en vol. La vitesse de mise au point de l'objectif, combinée à la vitesse de mon appareil photo hybride Sony, a rendu incroyablement facile la capture de ces images.

About the author: Ken Hubbard

KEN HUBBARD est instructeur pour Tamron, il a exposé ses photographies de portrait et de paysage dans des galeries nationales. Ken a tourné son objectif vers le paysage américain et a beaucoup voyagé à travers les États-Unis. Bien qu'il n'ait jamais limité sa photographie à un seul genre, c'est à cette époque qu'il réalise le potentiel expressif et la beauté de la photographie de paysage. Les résultats ont été une production cohérente de photographies à couper le souffle qui ont continuellement défié les limites du genre ; un buffle couvert de neige regardant de façon inquiétante hors du cadre, des formes rocheuses surréalistes dans le parc national de Joshua qui semblent sortir d'un film de science-fiction, d'innombrables variations de lumière se répandant dans les profondeurs d'Antelope Canyon… Ken avait trouvé sa vocation.

More about the author:

Similar article