Sélection optimale de la profondeur de champ

Partager cet article

Sélection optimale de la profondeur de champ

La netteté de l’image est l’une des plus grandes ressources artistiques du photographe. La création de plans nets et flous ne dépend pas seulement de la mise au point. L’ouverture focale joue aussi un rôle important, car c’est elle qui détermine la profondeur de champ, c’est-à-dire la zone de l’espace dans lequel le sujet à photographier doit se trouver pour que l’œil humain le considère comme net.

L’étendu de la profondeur de champ dépend directement de l’ouverture focale : plus l’ouverture est grande, plus la profondeur de champ est petite, et vice versa. À pleine ouverture, la zone de netteté est donc bien plus petite que lorsque l’obturateur est fermé.

Arrière-plan flou

Vous pouvez très vite le voir par vous-même sur la base d’un simple exemple. Placez l’appareil photo sur un trépied avec un petit téléobjectif (par ex. 60 ou 100 mm) et visez un objet se trouvant à deux ou trois mètres. En regardant maintenant dans le viseur, le sujet principal net devrait ressortir clairement de l’arrière-plan qui apparaît flou. Passez en mode Priorité à l’ouverture (A/Av) sur l’appareil photo et sélectionnez une grande ouverture (= petite valeur f/). L’obturateur se ferme à présent juste un peu lors de la prise de vue, ce qui signifie que la profondeur de champ est particulièrement grande. Prenez une série de photos en fermant le diaphragme d’une valeur entre chaque cliché, par exemple f/2,8, f/4,0, f/5,6, f/8, etc. L’appareil photo ajuste automatiquement la vitesse d’obturation pour obtenir une exposition correcte. De très petites ouvertures peuvent demander un temps d’exposition de plusieurs secondes.

Ouverture, longueur focale et distance de mise au point

Regardez maintenant les clichés obtenus et prêtez particulièrement attention aux détails de l’arrière-plan qui deviennent de plus en plus nets au fil des images. Sur quelle photo le rapport entre l’avant-plan et l’arrière-plan est-il optimal ?

La profondeur de champs n’est pas seulement liée à l’ouverture, mais aussi à la distance de mise au point (la distance entre l’appareil photo et le sujet) ainsi qu’à la longueur focale. Les deux règles de base sont les suivantes :

  1. Plus le sujet principal est proche de l’appareil photo, plus l’arrière-plan paraît flou.
  2. Plus la longueur focale est grande, plus l’arrière-plan se fond dans le flou.

À noter par exemple sur les portraits : le sujet principal est mieux mis en valeur avec un téléobjectif lumineux.

Plages d’ouverture de f/2,8 à f/11 : plus l’ouverture focale est petite, plus les détails de l’arrière-plan deviennent nets.
Photos : Christian Schaffrin

Article similaire