Vous évitez ainsi les erreurs typiques d'image

Partager cet article

Composez votre image comme un professionnel

Vous évitez ainsi les erreurs typiques d'image

Celui qui ne fait aucune erreur n'apprend rien ! Cette phrase, qui prend tout son sens dans la vie quotidienne, s'applique aussi particulièrement bien à la photographie. Chaque photographe fait plus ou moins des erreurs. Et c'est bien ainsi ! Chaque erreur offre une chance d'apprendre quelque chose et de s'améliorer en permanence.

Connaissez-vous vos erreurs typiques ? Dans cette nouvelle série d’articles, nous voulons vous montrer ce qui vous fait le plus souvent rater vos photos. Vous apprendrez dans ce premier article quels sont les trois erreurs les plus fréquentes.

Contrôlez vos photographies en faisant preuve d'esprit critique ou demandez l'avis d'un ami ou d'un photogaphe connu. Quelles erreurs ai-je commis ici ? Que puis-je faire pour faire mieux la prochaine fois ?

Erreur n°1 : la composition n’est pas claire

Lorsque vous avez pris la photo, votre attention a été détournée par les belles fleurs au bord de la route. Les petites fleurs ne sont cependant pas du tout mises en évidence sur la photo. La solution : Approchez-vous ! Faites un gros plan du motif principal et coupez les éléments insignifiants de l'image. Ou bien détachez le motif principal de l'arrière-plan au moyen d'une faible profondeur de champ (grande ouverture de diaphragme). Dans notre exemple; le photographe s'est agenouillé et a mis les fleurs en scène dans une photographie rapprochée.

Erreur no 2 : L'image n'a aucun focus

Le focus n'est pas ici synonyme de netteté, mais c’est ce qui attire le plus l’œil. Ces deux photos montrent la coupole de la basilique Santa Maria Salute de Venise. Si vous sélectionnez un format portrait, les éléments colorés de l'avant-plan sont trop « criards », ils s'écartent du motif principal. Si vous sélectionnez par contre le format paysage, le regard de l'observateur est clairement détourné. La solution : une image forte nécessite toujours un contenu clair. Vous l'obtenez par exemple via un élément central. Composez la photographie d'une manière telle que le motif principal forme clairement le centre visuel de la photo.

Erreur no 3 : le ciel vide vole l'effet à la photo

Veuillez tenir compte de la proportion de ciel que vous voulez intégrer dans l'image. Le ciel blanc-bleu d'une journée lumineuse peut être très attrayant. Cependant, un ciel tout bleu ou, encore plus grave, gris peut voler l'effet à une photo. La solution : si vous choisissez d'autres détails iconographiques, vous pouvez éviter cette erreur en toute simplicité. Choisissez des détails plus restrictifs, basculez éventuellement l'appareil photo vers le bas afin de couper le ciel (voir exemple 3-1 et 3-2), ou reculez de quelques pas et regardez si vous pouvez remplir le ciel par une branche pendante (voir exemples 3-3 et 3-4).

Ces connaissances vous permettront maintenant de rechercher les erreurs de manière ciblée. Contrôlez le potentiel d'optimisation de vos photographies, vous constaterez ainsi que vous reviendrez de votre prochaine excursion avec de meilleures prises de vue.

Article similaire