Le saviez-vous ? La Camera Obscura est toujours d’actualité

Partager cet article

Le saviez-vous ? La Camera Obscura est toujours d’actualité

Les appareils photos modernes, notamment les reflex numériques haut de gamme, ne sont rien d’autre qu’une évolution de la Camera Obscura sur un plan physique. Ce joyau optique était d’ailleurs déjà connu en Grèce Antique.
Le terme « Camera Obscura » vient du latin et signifie littéralement « chambre noire », ce qui en dit déjà beaucoup sur le principe de fonctionnement : lorsque la lumière d’un objet passe à travers un petit trou dans une boîte sombre, une projection de l’objet apparaît sur la paroi arrière. Tout cela est possible grâce à la concentration des rayons lumineux provenant de l’objet, sachant que l’image que l’on retrouve sur la paroi arrière est reproduite à l’envers non seulement horizontalement, mais aussi verticalement.
L’œil humain fonctionne sur le même principe : le globe oculaire est la chambre noire, la pupille le petit trou et la rétine la paroi arrière. L’image est par contre d’abord floue dans sa forme normale, c’est pourquoi la nature a développé, au fil de l’évolution, la lentille hautement flexible, le cristallin, que l’on retrouve derrière la pupille : celui-ci collecte la lumière, permet la mise au point et offre à l’humain une vision nette. Les signaux optiques viennent chez l’humain d’ailleurs toujours de manière inversée sur la rétine – les nourrissons voient tout « à l’envers », ce qui est corrigé rapidement par le cerveau.

Optique de grande qualité pour des images brillantes

Même sur la Camera Obscura, et donc sur tous les appareils photos, c’est l’intégration d’une lentille en verre, concentrant les rayons lumineux, qui garantit tout d’abord la netteté d’une image. Plus ce système optique sera de bonne qualité, plus l’image semblera brillante.
Pour une mise au point précise et une netteté maximale, vous devrez déplacer soit l’appareil photo, soit votre sujet dans le foyer de la lentille, qui dépend à son tour de la focale utilisée. La lentille de l’œil humain est flexible et peut déplacer le point focal de manière indépendante par force musculaire ; la Camera Obscura a quant à elle besoin d’une lentille capable de se déplacer sur le plan longitudinal, c’est-à-dire un objectif. En remplaçant maintenant la paroi arrière de la Camera Obscura par une pellicule ou un capteur d’image, on obtient un appareil photo classique. En tenant compte de ce principe et de la qualité d’image atteinte aujourd’hui, on comprend rapidement les évolutions majeures qui se sont produite au cœur de tous les appareils photos et objectifs.

Principe de fonctionnement d’un appareil photo classique (Camera Obscura). La qualité de l’image augmente grâce à une lentille en verre. Un objectif haut de gamme, composé d’un système de lentilles complexe, permet d’obtenir des images brillantes.

Illustration: Fouad A. Saad/Shutterstock.com

Article similaire